Comment démarrer un nouveau business physique ?

Le plus grand frein qui existe dans le monde des affaires et du business, c’est oser se lancer. Il n’y a jamais de bon moment, et encore moins de bonne année pour le faire.

Les évènements de ces 2 dernières années nous montrent à quel point nous sommes dépendants de situations qui nous dépassent et contre lesquelles on ne peut que tenter de s’adapter.

Tenter l’aventure entrepreneuriale reste un challenge et une grande source de plaisir. Le challenge de réussir, de trouver des clients, de vous positionner par rapport à vos concurrents, de développer un réseau fiable. Une grande source de plaisir, car c’est la clé pour avancer. On ne se lève pas le matin sans envies, sans ambitions et et sans plaisir.

La période de test pour monter son affaire

La période de test est obligatoire lorsqu’on démarre un nouveau projet ou qu’on lance un nouveau produit. La période de test est essentielle pour comprendre les attentes des consommateurs, mais également situer le niveau de prix, les volumes, les marges.

Si on fait une comparaison avec le secteur automobile, on peut facilement imaginer qu’avant de lancer un moteur electrique pour un nouveau véhicule, la phase de test est primordiale. La motorisation est-elle bien acceptée ? Les enjeux environnementaux sont-ils préservés ? Quelle est la performance et l’autonomie du moteur ?

Bref, vous avez compris le concept. Sans tests, sans validations préalables, c’est aller droit dans le mur, ou en tout cas, ne pas mettre toutes les chances de son côté.

L’exemple du truck comme test pour lancer son restaurant

Les food trucks (commerces ambulants alimentaires) se sont multipliés depuis maintenant une dizaine d’années. Parmi ces trucks, il y a des restaurateurs qui ont d’abord voulu tester un concept, un nom, un type de nourriture sans pour autant prendre les engagements avec un restaurant classique de centre-ville. Se lancer comme truck, même si le montant de l’achat est important, c’est avoir la liberté de proposer une carte à ses clients et valider ses choix. Mes burgers sont ils bien accueillis ? mon prix ou ma formule sont ils attractifs ? Toutes les réponses qu’un entrepreneur en truck va obtenir, il va ensuite pouvoir faire des choix de business basés sur son expérience, les retours clients. Alors pourquoi ne pas ouvrir son restaurant ensuite si mon business en truck a bien fonctionné. C’est une période de test, un laboratoire d’essais qui est très réaliste.

L’exemple de l’e-commerce comme test pour lancer une offre

Même parallèle avec une offre de formation en ligne. Si je souhaite en tant qu’entrepreneur formateur lancer ma formation en salle avec des apprenants, je vais vouloir me rassurer en commencement à tester mon offre en ligne, avoir des retours en commentaires, pouvoir ajuster certaines parties…

Beaucoup de business démarrent en ligne pour aller ensuite vers du physique. L’inverse est vrai aussi, certains commerçants, ont lancé un site internet spécialisé pour étendre leurs offres à des consommateurs à distance.

Il n’y a pas de bons ou mauvais modèles, il y a des modèles de business qui fonctionnement basés sur des essais.